La société du jour: Federation francaise des motards en colere du gers

Découvrez une entreprise par jour et quelques astuces au travers de nos différents articles

Federation francaise des motards en colere du gers

La société Federation francaise des motards en colere du gers a été créée le 14/3/2009, soit 14 années d'activités. Le siège de la société est basé à AUCH 32000. Elle possède un seul établissement. Son dernier bilan date du 6/10/2020. Federation francaise des motards en colere du gers a choisi le statut juridique Association déclarée. Elle opère sous le code NAF 94.99Z et évolue dans le secteur .

94.99Z -

Le code APE - NAF 9499Z est unique et implique des droits et obligations spécifiques. A ce jour, 493947 sociétés sont immatriculées sous ce code qui concerne essentiellement des employés d'association.

Nous avons épluché l'ensemble des textes de loi pour que vous sachiez tout sur le code APE - NAF 9499Z : obligations, organismes de formations, conventions collectives applicables et assurances obligatoires.

La définition précise de l'activité du code APE ou NAF 9499Z est : "Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire".Lors de la création d'une société, le centre des formalités des entreprises recueille des informations sur votre société, qui seront transmises à l'INSEE. C'est cet organe de classification qui vous attribuera un des 732 codes présents dans les branches professionnelles en France. Même s'il n'y a pas de liste de métiers définie pour l'activité Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire, les salariés de cette branche sont essentiellement des employés d'association.

La convention collective nationale (CCN) applicable est choisie par l'employeur en fonction de l'activité principale de l'entreprise. Un même code NAF peut regrouper plusieurs conventions, donc cet identifiant n'est pas toujours suffisant pour déterminer la convention collective applicable.

Aucune convention collective particulière n’est attribuée au code NAF 9499Z.

Ce sont les conventions collectives et les accords branche qui vont déterminer les principaux droits et devoirs du salarié : grille de salaire, préavis en cas de démission, congés payés, période d'essai, horaire de travail, couverture et prix de la mutuelle entreprise.

Pour être en conformité avec la loi, vous avez besoin de votre convention collective à jour en permanence des derniers accords, même non étendus. Voir les offres pour les conventions collectives du code NAF 9499Z.

Le code APE n'est pas vraiment utile pour un chef d'entreprise car il n'a pas de valeur juridique et sert surtout pour les statistiques de l'INSEE. Cependant, il peut être utile pour savoir vers quelle convention collective se tourner. Par ailleurs, dans le cas d'appels d'offres par exemple, les prestataires sont parfois écartés si leur code APE ne correspond pas à celui exigé par le client final.

Si vous exercez plusieurs activités, le code NAF doit être celui de l'activité principale. Si le code NAF qui vous a été attribuée par l'INSEE n'est pas correct, vous pouvez envoyer un courrier de réclamation en y joignant ce formulaire de modification de code NAF 9499Z. Si votre activité a changé, vous pouvez contacter votre CFE.

Si vous êtes une société en création et que vous ne savez pas quel code NAF vous sera attribuée ou si vous n'êtes pas certain d'être bien enregistré; nous vous recommandons d'identifier une société qui a une activité similaire et regarder sous quel code NAF elle est enregistrée.

L'INSEE vous délivrera votre code d’activité en fonction de l'activité principale de votre entreprise. Vous retrouverez ensuite ce numéro sur :

Si vous démarrez l'activité de "Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire", vous devez choisir la forme juridique de votre société parmi de nombreuses possibilités.

Vous devrez également définir un objet social et faire les démarches auprès de votre CFE pour obtenir un numéro de SIREN.

L'activité 9499Z est une activité commerciale ou artisanale, par conséquent le régime est celui des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et non la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC), avec les conséquences suivantes :

Les centres de formalités des entreprises (CFE) sont des guichets uniques permettant aux entreprises de souscrire en un même lieu à l'ensemble des formalités nécessaires au démarrage de leur activité.

L'entreprise sera rattachée à l'activité artisanale si l'entreprise compte moins de 10 salariés et commerciale si l'entreprise compte 10 salariés et plus. Par ailleurs, les artisans-commerçants et les artisans qui créent une société commerciale doivent être inscrits simultanément au Registre du commerce et des sociétés et au Répertoire des métiers. 

Les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) ont été remplacés par les opérateurs de compétences (OPCO) le 1er avril 2019. Les OPCO sont donc désormais les organismes chargés de collecter les fonds de la formation continue professionnelle et de financer la formation des salariés.

Il n’y a pas d’institut de formation pour le code NAF 9499Z.

En tant que micro-entrepreneur de l’activité “Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire”, les mêmes règles s’appliquent pour vous que les autres types de société. Vous avez obligatoirement un code NAF qui vous a été attribué en même temps que votre SIREN et vous avez la possibilité de le changer si il ne correspond plus à votre activité.

En revanche, la convention collective ne s’applique pas pour vous puisque vous êtes travailleur non salarié.

Les établissements de Federation francaise des motards en colere du gers

L'établissement principal est domicilié au 11 rue viala, Auch 32000. La société possède aucun autre établissement. 0 établissement(s) ont été fermé depuis la création de la société.

Les concurrents

À Auch 32000, il y a 455 autres entreprises qui ont la même activité.

Qu'est ce qu'il y a savoir sur Auch ?

Auch (/ɔʃ/ ; en occitan gascon : Aush) est une commune française, préfecture du département du Gers, en région Occitanie. Sur le plan historique et culturel, la commune est dans le Pays d'Auch, un territoire céréalier et viticole qui s'est également constitué en pays au sens aménagement du territoire en 2003. Exposée à un climat océanique altéré, elle est drainée par le Gers, l'Auloue, le Sousson, l'Arçon, le Talouch, le ruisseau de Larros, le ruisseau de Monsourbé et par divers autres petits cours d'eau. La commune possède un patrimoine naturel remarquable : un espace protégé (l'« ancienne carrière de Saint-Cricq ») et quatre zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique. Auch est une commune urbaine qui compte 22 518 habitants en 2020. Elle est dans l'agglomération d'Auch et fait partie de l'aire d'attraction d'Auch. Ses habitants sont appelés les Auscitains ou Auscitaines. Elle est le siège de la communauté d'agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne et la ville principale de l'aire urbaine d'Auch et de son unité urbaine. Réputée pour sa gastronomie, son équipe de rugby qui a longtemps évolué dans l’élite, sa cathédrale, ses pousterles et son escalier monumental du haut duquel la statue de d'Artagnan domine le cours du Gers qui la sépare en haute-ville et basse-ville, Auch est considérée comme la capitale historique de la province de Gascogne.

Toponymie

Le nom de la tribu aquitaine des Ausques (Auscii ou Ausci en latin) a engendré le nom occitan Aush [ˈawʃ], et à partir de là le nom français Auch. Le nom antique de la cité est Elimberrum (en latin),. Selon Jean-Baptiste Orpustan et d'autres linguistes, Elimberri, Elimberris Auscorum et le nom antique romanisé Elimberrum, ancien nom de la ville d'Auch, viennent du basco-aquitain ili (eli- en latin) "ville" et berri "neuve" et signifie « ville neuve » en basque.

Géographie

La commune d'Auch se situe dans l'arrondissement d'Auch et dans la vallée du Gers, approximativement au centre du département du Gers. Auch est à une distance orthodromique (à vol d'oiseau) de 69 km à l'ouest de Toulouse, chef-lieu de la région Occitanie, à 74 km de Montauban, 63 km d'Agen, 92 km de Mont-de-Marsan, 86 km de Pau et 62 km de Tarbes, chefs-lieux des départements limitrophes. Elle est distante de 162 km de Bordeaux, 390 km de Marseille, 409 km de Lyon, chefs-lieux des régions limitrophes, et se trouve à 595 km au sud-ouest de Paris. La superficie de la commune est de 7 248 ha. Auch est limitrophe avec treize autres communes : Auch à une altitude minimale de 115 m et une maximale de 281 m, son altitude moyenne est de 198 m tandis que celle de sa mairie est de 134 m, la ville et ses alentours disposent d'un paysage de coteaux. La superficie de la commune est de 7 248 hectares, ce qui en fait la troisième plus grande superficie du département. Centré sur la moyenne vallée de la Baïse, l'Armagnac est distribué sur un axe est-ouest à hauteur d'Eauze et Auch. Il comprend le Fezensac et Vic. La commune se situe en zone de sismicité 1 (sismicité très faible). Auch est traversé par le Gers (), affluent de la Garonne, qui partage la ville entre la haute-ville, sur la rive gauche, lieu de la cité médiévale construite sur une colline où se trouvent la plupart des monuments anciens, et la basse-ville, bâtie en plaine sur la rive droite. La haute-ville est reliée aux berges du Gers par les « pousterles » du Moyen Âge, typiques rues étroites en escalier à forte déclivité et par l'escalier monumental inauguré en 1863. Le nord de la ville est également arrosé par l'Arçon et le Talouch, affluents du Gers. La basse-ville a été dévastée à plusieurs reprises (1897, 1952 pour les crues les plus importantes) avant que ne soit recalibré le cours du Gers à la suite des inondations de 1977 en Gascogne. Un climat tempéré chaud, océanique dégradé à tendance méditerranéenne, est présent à Auch. La carte climatique de Köppen-Geiger y classe le climat comme étant de type océanique tempéré (Cfb). Des précipitations moyennes y sont enregistrées toute l'année, y compris lors des mois les plus secs. L'ensoleillement est d'environ 2000 heures par an : les données présentées ci-dessous le concernant sont à considérer comme légèrement inférieures à la réalité en raison de la présence de végétation sur les collines environnant la station météo, tirant à la baisse les mesures le matin et le soir en été. La station météorologique de Météo-France installée sur la commune et mise en service en 1985 permet de connaître en continu l'évolution des indicateurs météorologiques. Le tableau détaillé pour la période 1981-2010 est présenté ci-après.

Urbanisme

Auch est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee,,,. Elle appartient à l'unité urbaine d'Auch, une agglomération intra-départementale regroupant 3 communes et 25 885 habitants en 2020, dont elle est ville-centre,. Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Auch, dont elle est la commune-centre. Cette aire, qui regroupe 112 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants,. L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (66,5 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (77,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : zones agricoles hétérogènes (38,8 %), terres arables (19,2 %), zones urbanisées (14,9 %), prairies (8,5 %), forêts (7,8 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (6,4 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (2,2 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (2,2 %). L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui). Construite sur un ancien oppidum, la ville médiévale qui a succédé à l’antique Augusta Auscorum forme aujourd'hui le cœur du centre historique, autour de l’ensemble constitué par la Cathédrale, la Tour d’Armagnac et la Préfecture (ancien Archevêché) qui surplombe le Gers et la ville basse. Auch ne subit pas de changement notable jusqu’au XVIIIe siècle au cours duquel l’intendant d’Étigny la transforma et l’embellit. Les grands travaux d’urbanisation réalisés sous le Second Empire lui donnèrent enfin son aspect de ville moderne. Pour des raisons de statistiques et de recensement de la population, la commune d'Auch est découpée par l'INSEE en 11 quartiers qui sont : Auch est traversée d'ouest en est par la RN 124 reliant Toulouse à la RN 524 en direction de Bordeaux. La mise en 2 × 2 voies de la RN 124 jusqu'à Toulouse est en cours de réalisation. Depuis juillet 2009, elle est effective entre L'Isle Jourdain et le périphérique de Toulouse et, depuis décembre 2012, entre Auch et Gimont. La ville est également traversée longitudinalement par la RN 21 qui relie Agen à Tarbes. La communauté d'agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne dispose d'un réseau de bus urbains, Alliance, composé de 7 lignes majeures. La commune bénéficie de quelques voies pour les déplacements doux et des nouveaux projets sont en cours d'étude pour l'ouverture de voies vertes. La préfecture du Gers dispose d'une gare SNCF, terminus de la ligne (à voie unique) desservie par les TER au départ de Toulouse-Matabiau. La réouverture de la ligne vers Agen est à l'étude pour connecter Auch à la future LGV Bordeaux-Toulouse. Auch est également le terminus de 6 lignes du réseau interurbain régional liO : la ligne 931 la reliant à Tarbes, la ligne 932 la reliant à Agen, la ligne 933 la reliant à Montauban, la ligne 934 la reliant à Mont-de-Marsan, la ligne 935 la reliant à Toulouse, et enfin la ligne 951 la reliant à Condom. L'aéroport Auch-Gers dispose d'une piste en dur, longue de 1 900 m, pour le transport aérien, d'affaires, mais aussi de loisirs et de tourisme. Le nombre de logements d'Auch a été estimé à 12 178 en 2007. Ces logements d'Auch se composent de 10 981 résidences principales, 247 résidences secondaires ou occasionnels ainsi que 949 logements vacants. Avec une superficie de 72,48 km2, soit une densité de population de 299,45 hab./km² pour une densité de logements de 168,02 logements/km². Le territoire de la commune d'Auch est vulnérable à différents aléas naturels : météorologiques (tempête, orage, neige, grand froid, canicule ou sécheresse), inondations et séisme (sismicité très faible). Il est également exposé à un risque technologique, le transport de matières dangereuses. Un site publié par le BRGM permet d'évaluer simplement et rapidement les risques d'un bien localisé soit par son adresse soit par le numéro de sa parcelle.

Histoire

Le promontoire rocheux, situé au bord de la rivière Gers, ne correspond pas à un oppidum, comme on pourrait s'y attendre. La ville se situait en plaine dès avant la conquête romaine, en contrebas du centre-ville actuel et sur la rive opposée du Gers. En 333, l'Anonyme de Bordeaux, sur la route de Jérusalem, s'y arrêta et mentionna sur son itinéraire : Civitas Auscius. À l'époque romaine, la ville connaît un important développement et devient un des principaux centres urbains de l'Aquitaine, située au croisement de deux voies romaines, Lyon des Convènes (Saint-Bertrand-de-Comminges) vers Agen et Toulouse vers Bazas. Après le sac de la ville principale de la province, Eauze (prononcé: eoz), Augusta Auscorum devint le principal centre urbain et administratif. Au moment des grandes invasions, la ville romaine, non fortifiée, fut pillée puis désertée par ses habitants qui regagnèrent alors le site de l'ancienne Eliumberrum (Auch en latin) plus facilement défendable. Il devint le noyau urbain et fut ceint de murailles. Lors de l'avènement du christianisme, Auch est logiquement érigée en évêché puis en archevêché en 879. Elle devint alors (et reste encore aujourd'hui) une place religieuse de première importance. Durant l'époque médiévale, la ville d'Auch fut la capitale pour un temps des comtes d'Armagnac Xe et XIe siècles). La ville fut prise et reprise à de multiples moments et servit de décor aux querelles anecdotiques entre les pouvoirs ecclésiastiques, municipaux et seigneuriaux. Le blason de la ville révèle encore aujourd'hui la lutte entre le lion dressé rouge (blason des Armagnacs) et l'agneau (symbole des archevêques). À partir du XIIe siècle, la ville fut un paréage c'est-à-dire une ville partagée entre deux autorités, celle des Armagnac et celle de l'archevêque. Les lignes de démarcation qui séparaient les deux seigneuries étaient sculptées sur les portes de la ville et sur les piliers de l'ancienne halle. Elles étaient visibles jusqu'à la Révolution,. Comme pour souligner la place de la religion à Auch et la portée de leurs pouvoirs, les archevêques (notamment François de Savoie) firent construire sur les ruines de l'ancienne cathédrale romane incendiée, l'une des plus majestueuses cathédrales du Sud-Ouest de la France (XVe – XVIe siècles). La basilique Sainte-Marie domine toujours la ville par ses proportions gigantesques. Après la bataille de Lectoure en 1473 qui marqua la chute définitive de la dynastie des comtes d'Armagnac, la ville fut investie par les troupes du roi de France, Louis XI. Le redémarrage fut lent au cours du XVIe siècle. Enfin, au XVIIIe siècle, la généralité d'Auch se détache de celle de Montauban (1715). Ses intendants eurent pour principal souci le développement économique ainsi que l'amélioration des conditions et du cadre de vie. Plus particulièrement sous Louis XV, l'intendant Antoine Mégret d'Étigny transforma la ville en lui donnant son visage actuel avec la construction de la plupart de ses bâtiments remarquables (hôtel de ville, hôtel d'Intendance, promenade…). C'est l'âge d'or d'Auch. Au XIXe siècle, l'installation d'une usine à gaz et la construction de la gare ferroviaire favorisèrent le développement des quartiers de la ville basse. Lors de la Première Guerre mondiale, 6 établissements de la ville furent transformés en hôpitaux temporaires en plus de l'hospice rue Pasteur : les petit et grand séminaires, l'école normale d'instituteurs, le lycée de garçons, l'école libre rue Voltaire et l'ancienne préfecture. Des officiers et soldats de troupe allemands étaient détenus à la caserne Lannes. Durant la Seconde Guerre mondiale, 101 juifs sont raflés et déportés le 26 août 1942 puis fin février 1943 vers les camps de « rétention » de Gurs (Pyrénées-Atlantiques) ou du Vernet (Ariège), à l'occasion de la visite officielle de l'amiral Darlan. On peut donc dire que la ville d'Auch, à travers les siècles, a été la métropole administrative de la Gascogne.

Politique et administration

À la suite du 2e tour de l'élection présidentielle à Auch, Emmanuel Macron (En Marche!) arrive en tête du scrutin, avec 76,72% des suffrages exprimés. À la deuxième place Marine Le Pen (FN) recueille un score de 23,28%. Emmanuel Macron était aussi arrivé en première position au 1er tour (26,76% des votes). On observe un vote blanc à hauteur de 9,15% chez les votants, ainsi que 4,43% de votes nuls. Le conseil municipal est élu pour six ans au suffrage universel direct, par tous les citoyens de la commune inscrits sur la liste électorale. À Auch, le conseil municipal est composé de 35 élus dont : membres de la majorité (le maire, adjoints au maire, conseillers municipaux délégués, conseillers municipaux) et conseillers municipaux de la minorité municipale. Commune de 21 943 habitants en 2015, Auch est le siège de la communauté d'agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne (38 580 habitants en 2014), la ville principale de l'aire urbaine d'Auch (41 736 habitants en 2015) et de son unité urbaine (25 130 habitants en 2014). Les principales juridictions sont la cour d'appel d'Agen, la cour administrative d'appel de Bordeaux, le tribunal administratif de Pau et le tribunal de grande instance d'Auch. Les statistiques présentées sur ce tableau sont issues du rapport 2014 de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, réalisé à partir des données du Ministère de l'Intérieur. La ville possède un commissariat de police et une gendarmerie. La ville a engagé une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21 en 2008. Auch bénéficie du label « Ville Fleurie » avec 4 fleurs attribuées en 2017 par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France au concours des Villes et Villages Fleuris. Auch a obtenu le Prix national de l'Arbre en 2000. En 2020, sa 4e fleur est reconduite, il lui a été également décerné le trophée "Fleur d'Or"La ville fait aussi partie aussi des grands sites de Midi-Pyrénées et des villes et pays d'arts et d'histoire. Memmingen (Allemagne) ; Calatayud (Espagne); District de Huangdao (Chine).

Population et société

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans,. En 2020, la commune comptait 22 518 habitants, en augmentation de 3,26 % par rapport à 2014 (Gers : +0,63 %, France hors Mayotte : +1,9 %). La commune d'Auch dépend de l'académie de Toulouse (rectorat de l'académie de Toulouse) et les écoles primaires de la commune dépendent de l'inspection académique du Gers. Pour le calendrier des vacances scolaires, Auch est en zone C. Sur la commune d'Auch, 29 établissements scolaires sont ouverts : 18 écoles, 4 collèges et 7 lycées. La population de l’Aire urbaine d'Auch (soit environ 40 000 habitants) bénéficie de la présence dans la ville du centre hospitalier d'Auch. D'une capacité de 562 lits et places, celui-ci dispose des spécialités médicales attendues d’un établissement de cette dimension (cardiologie, médecine générale, maternité, endocrinologie, médecine gériatrique, pneumologie, chirurgie...). Le centre hospitalier en 2018, ayant une capacité de 562 lits et places, dont : Médecine : 198 ; Chirurgie : 71 ; Gynéco-obstétrique : 29 ; Moyen séjour : 64 ; Long séjour : 70 ; Hébergement : 130. Gers solidiaire a pour objectif de soutenir, promouvoir, construire et innover pour lutter contre la pauvreté et toutes les formes d’exclusion sociale. Le rugby à XV est historiquement représenté par le Football Club Auch Gers, de la création du club en 1897 jusqu'à sa disparition en 2017. Son palmarès est de trois titres de champion de France de 2e division en 1947, 2004 et 2007, ainsi que le Bouclier européen en 2005. La section féminine a quant à elle remporté le Championnat de France de 1re division en 1973. Depuis la disparition du FCA, le RC Auch a repris l'étendard auscitain. Le stade Jacques-Fouroux accueille successivement les deux équipes. Le football est représenté par le club d'Auch Football qui évolue en National 3 pour la saison 2019-2020. Le club a notamment formé Éric Carrière et Pascal Despeyroux a notamment entraîné le club. Le basket-ball est représenté par le club du Auch Basket Club en championnat de France de Nationale 3 masculin et l'Union Gascogne Basket regroupant plusieurs clubs du département et faisant évoluer les équipes jeunes dans les différents championnats de France U15 et U17. Le tennis de table est représenté par le club du Cercle pongiste auscitain en Pro B depuis la saison 2009-2010. L'hippodrome de la Ribère se trouve sur la commune. Le Pentathlon moderne, sport comportant de l'équitation, de la natation, de l'escrime, du laser run (tir au pistolet laser et course) représenté par le CEPMG Cercle d'Escrime et de Pentathlon Moderne Gascon. Club comportant une section escrime et laser run (plus créneau à la piscine d'Auch). Plusieurs titres et podiums de champion du monde (équipe, relais ou solitaire) sont à dénombrer, podium au championnat d'Europe, Podium au championnat de France. Discipline méconnue mais club performant. Unités militaires ayant tenu garnison à Auch : 88e Régiment d'infanterie, 1906 ; 9e Bataillon de chasseurs à pied, 1906.Avant la suspension du service militaire, la caserne Lannes d'Auch accueillait les jeunes gens de la région militaire de Toulouse pour les trois jours de sélection (centre de sélection no 7). Auch a été la ville marraine de l'escorteur rapide le Gascon de 1955 à 1978.

Économie

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 23 612 €.

Culture locale et patrimoine

Ville créée par les Romains, Auch a connu son heure de gloire au Moyen Âge alors qu'elle était la capitale de la province de Gascogne. La grande qualité de sa pierre calcaire est un des éléments du prestige architectural de sa cathédrale. Elle en magnifie les monuments et les demeures de la « ville haute » ainsi que les ruelles en escalier appelées pousterles. La promenade Claude-Desbons, parcours aménagé de 4 km sur les berges du Gers, offre un cadre exceptionnel pour la détente en plein cœur de la ville. Elle permet un accès piéton vers le parc sylvestre du Couloumé (12 ha). Deux autres jardins clos sont présents : le jardin Ortholan, proche de la place de Verdun, ouvert en juillet 1936, et le jardin Cuzin, proche de la mairie. Ces deux jardins proposent des aires de jeux pour enfant, comme le parc du Couloumé depuis le printemps 2013.

Voir aussi

Georges Courtès (dir.), Communes du département du Gers, vol. I : Arrondissement d'Auch, Auch, Société archéologique et historique du Gers, 2003, 460 p. (ISBN 2-9505900-7-1, BNF 39151085) ; Prosper Lafforgue, Histoire de la ville d'Auch depuis les Romains jusqu'en 1789, Auch, 1851, tome premier et tome 2 ; Alexandre Du Mège, « Les antiquités de la ville d'Auch », dans Bulletin de la Société archéologique du Gers, 2e trimestre 1908, p. 101-108, 3e trimestre 1908, p. 181-200 ; Alexandre Du Mège, Mémoire sur l'ancien monastère de Saint-Orens, à Auch, Imprimerie royale, Paris, 1843 (lire en ligne) ; Abbé J.Gissot, La cathédrale d'Auch : Basilique métropolitaine, Auch, Imprimerie Bouquet, 1948, 37 p. ; Françoise Bagnéris, La Cathédrale d'Auch et son quartier des chanoines, Paris, Nouvelles Editions latines, 1986, 303 p. (ISBN 2-7233-0321-7) (BNF 34951596) (lire en ligne) ; Paul Bénétrix, « Un collège de province pendant la renaissance: les origines du Collège d'Auch (1540-1590) », dans Bulletin de la Société archéologique du Gers, octobre 1905, p. 261-291, janvier 1906, p. 14-58, mai 1906, p. 141-157, juillet 1906, p. 216-247, novembre 1906, p. 280-314, 1er trimestre 1907, p. 38-64, 2e 1907, p. 154-167, 4e trimestre 1907, p. 355-360, 2e 1908, p. 158-164. Fernand Crouzel, Carte géologique de la France à 1/50 000 - Auch, Éditions du BRGM Service géologique national, Orléans, 1973 (lire en ligne) Liste des communes du Gers ; Musée des Jacobins ; Tarbes Auch Midi-Pyrénées ; Liste des archevêques d'Auch ; Cathédrale Sainte-Marie d'Auch. Site de la mairie ; Site de la Communauté d'Agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne Découvrir Auch sur le site officiel de l'office de tourisme Grand Auch Cœur de Gascogne Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Auch », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales. ; Le Pays d'Auch.